«

Le chiffre, malheureusement, tout le monde le connait : 3,6 millions de tonnes. C’est la quantité de nourriture parfaitement consommable qui est jetée chaque année en Belgique. C’est navrant, surtout quand on sait que tant de familles ont du mal à joindre les deux bouts et que les associations n’ont souvent ni les moyens, ni la logistique pour récolter du frais.

–    Jean-Claude Mantez, VIVReS   –        »

 

 

Le gaspillage alimentaire n’a pas seulement un impact dévastateur sur l’environnement (gaz à effet de serre,  gaspillage d’eau servant à l’irrigation des cultures), c’est aussi un énorme gâchis de ressources.

En effet, pourquoi jeter toute cette nourriture à la poubelle alors que tant de personnes pourraient en  bénéficier ?

 

LES ASSOCIATIONS CITOYENNES À LA RESCOUSSE

Les associations qui préparent les colis alimentaires ont déjà pris les devants en proposant de récupérer les invendus des grands magasins. Les grandes chaînes de supermarchés sont prêtes à collaborer, mais elles attendent des associations qu’elles passent tous les jours récolter les produits frais. Or, il faut des moyens financiers et logistiques considérables pour pouvoir faire cela, ce dont la majorité des associations manquent cruellement. D’où la nécessité d’une plateforme bénéficiant d’une bonne logistique, de moyen matériel, de locaux, de personnel…

 

Colis alimentaires pour Une Main Tendue


ET NOUS, QUE POUVONS-NOUS FAIRE ?

On peut difficilement sauver 3,6 millions de tonnes de nourriture du jour au lendemain. Mais on peut commencer localement, en montrant l’exemple et en prouvant qu’il est possible de valoriser nos invendus alimentaires.

 

« 

Nous ne pouvions pas rester les bras croisés alors que tant d’opportunités s’offraient à nous. Tant de nourriture jetée, tant de familles qui méritent une alimentation saine et équilibrée, tant de personnes qui ne demandent pas mieux que d’être valorisées à travers un emploi. Il nous fallait agir. 

–   Jean-Claude Mantez, VIVReS   –       »

 


LES 3 MISSIONS DE VIVReS

Une alimentation saine
et équilibrée pour tous
La réduction du gaspillage alimentaire La création d’emplois

LE LANCEMENT DE LA COOPÉRATIVE VIVReS, SOUTENUE PAR BE PLANET

C’est sur base de cette idée que VIVReS a vu le jour en région namuroise – Valorisation Intelligente de Vivres Récoltés et Surplus, un projet soutenu par la fondation Be Planet. Deux fois par jour, leurs chauffeurs récupèrent les surplus et invendus alimentaires auprès des magasins. La nourriture est ensuite triée et rendue accessible aux personnes dans le besoin, le tout en créant de l’emploi non délocalisable pour un public sans qualification.

En 2018, VIVReS a récolté 409 tonnes, ou l’équivalent de 41 semi-remorques de nourriture qui a servi à la préparation de colis alimentaires. La nourriture est triée, rien n’est jeté ! Ce qui ne convient pas à la consommation est composté et retourne ainsi à la terre.

Certes, nous pouvons être fiers de ces résultats, mais il reste encore beaucoup à faire. Les associations caritatives dépendent de la plateforme VIVReS et il faut pouvoir continuer à les soutenir de manière efficace, en leur fournissant des produits sains, frais et durables pour la confection des colis alimentaires.

Or, avec actuellement un tiers des familles soutenues par VIVReS qui sont monoparentales, ce sont encore de nombreux autres foyers qui comptent sur leur aide.

 


 


COMMENT AIDER ?

Avec un don de 4€ vous nourrissez toute une famille pendant une semaine. En en faisant un don régulier, non seulement vous assurerez une alimentation saine et durable de manière permanente à une famille namuroise, mais vous bénéficierez aussi d’un avantage fiscal (*).

Avec un don de 50 € (*) vous financez l’achat d’un petit véhicule réfrigéré de 3 m³ qui nous permettra d’améliorer notre logistique et de répondre aux dons ponctuels de petits fabricants dans le centre de Namur, sans pour autant monopoliser notre autre véhicule.

 

 


 

 

(*) Tous les dons supérieurs à 40 € par année calendrier bénéficieront d’une attestation fiscale.